Se déplacer à Cuba : Transport : vols intérieurs, location de voiture, taxi, Bus....

Cuba mesure 110 860 km2 de superficie, alors comment faire le tour de l’île ? Entre les voitures et les trains, en passant par les avions, les moyens de déplacement entre les villes et les provinces sont variés. Votre choix dépendra de vos besoins et de votre emploi du temps. Alors, préparez votre visa pour Cuba dès maintenant et commencez votre périple.


Choisir les vols intérieurs
Les vols intérieurs sont la solution rapide pour un déplacement instantané entre deux endroits éloignés. Les avions desservent La Havane et relient la capitale à 11 aéroports.
La réservation des billets se passe dans votre hôtel, auprès des agences de voyage ou directement dans les compagnies aériennes de Cuba : Aerogaviota ou Cubana de Avicion.


Louer une voiture
Pour vous imprégner de la culture et de la vie cubaines, rien ne vaut la location de voiture. Elle vous permet de découvrir les merveilles de l’île au gré de vos envies, selon vos disponibilités et votre cadence.
La location nécessite votre passeport et votre permis de conduire. La compagnie de location exigera aussi le versement de 150 à 250 CUP en guise de garantie. Le coût total de location d’une voiture repose sur :
• La saison ;
• Le type de véhicule ;
• La durée de location.
La conduite nécessite un temps d’adaptation malgré la fluidité de la circulation. La vitesse de conduite dépend de votre destination. La circulation dans les zones urbaines appelle à une vitesse de 50 km/h. Sur les routes goudronnées, montez à 90 km/h et sur l’autoroute, roulez à 100 km/h.


Prendre le bus
Le bus est une solution économique pour découvrir l’île et faire le tour des sites touristiques. Les moyens de transport en commun desservent toutes les villes de Cuba. Grâce au tourisme de masse, les lignes se sont multipliées, tandis que les bus se sont renouvelés.
Toutefois, ce moyen de locomotion se réserve pour les touristes qui ont du temps à revendre. C’est pourquoi une estimation du rapport gain/perte est capitale avant de recourir à cette solution. Étudiez aussi votre trajet avant d’acheter votre billet.


Appeler un taxi
Le taxi est une option flexible. Deux types de taxis existent : les colectivos et les taxis traditionnels. Les colectivos sont de vielles voitures américaines des années 50 qui font office de taxis collectifs. Ils suivent des itinéraires longs et partent une fois le véhicule rempli.
Les taxis traditionnels appartiennent à l’État. Ils s’équipent d’un compteur kilométrique qui compte environ 1 CUP /km.
Appartiennent aussi à cette catégorie : les bici-taxis, les motos et les side-cars. Ces moyens de locomotion s’adressent aux touristes en quête d’adrénaline.


Monter à bord d’un train
Des trains passent par de nombreuses villes de la capitale et des provinces. Néanmoins, l’usage des voies ferroviaires a des inconvénients. Les trains sont toujours en retard, inconfortables et lents.
Cuba propose trois types de train : le train regular (assez lent), le train especial (équipé de climatisation) et le train lechero (fait une halte à chaque village de la ligne ferroviaire).

icône retourner en haut
Haut