Convertir son argent à Cuba

Pour des raisons de prévoyance et dans un souci de confort, le changement de devise est incontournable durant votre voyage à l’étranger, tout comme le visa. Au cours de votre séjour à Cuba, échangez votre monnaie en pesos cubain. Découvrez le guide des bonnes pratiques pour convertir votre argent à Cuba.


La monnaie en usage à Cuba
Le système monétaire cubain a circulé deux monnaies différentes : le peso cubano (CUP ou la monnaie nationale) et le peso cubano convertible ou CUC (monnaie indexée au dollar). Si le peso cubano vaut 0,042 dollar, le CUC affiche une valeur 5 fois élevée à son équivalent cubain. Le CUC correspond à 1 dollar, ainsi 25 CUP vaut 1 CUC. Cette politique monétaire permettait au gouvernement d’avoir la mainmise sur l’entrée des devises sur le territoire.
Une réforme d’envergure a mis fin au système monétaire. Elle a entraîné la mise en place d’un unique monnaie : le peso cubano ou peso cubain. L’initiative a provoqué une dévaluation sans précédent de la monnaie cubaine. Quand bien même, le CUP demeure à ce jour l’unique monnaie nationale.


Les processus de conversion monétaire à Cuba
Sont convertibles à Cuba : le dollar canadien, la couronne danoise, le franc suisse, le livre britannique, le peso mexicain, le yen japonais et l’euro. Le passeport demeure l’unique pièce exigée à l’opération.
Le dollar américain est interdit d’usage au Cuba. Mieux vaut entrer sur le territoire avec d’autres monnaies. Leur conversion s’opère sans encombre, tandis que le changement des dollars américains s’accompagne d’une taxe à hauteur de 10%.
Les procédures s’opèrent dans les maisons de change officielles : les banques (ouvertes du lundi au vendredi), les aéroports et les bureaux de change. Fuyez les tiers qui proposent des services d’échange clandestins.


Qu’en est-il des cartes de paiement ?
Vous pouvez également vous servir de vos cartes pour vos achats, mais lesquelles ?
Les cartes internationales
Le système monétaire cubain accepte les cartes Visa et MasterCard, à condition d’avoir été fournies par des entités bancaires autres que les banques américaines. Les cartes sont autorisées dans les grandes villes, les grands magasins, les grands restaurants, les grandes stations-service. Par précaution, prévoyez cependant un peu de liquidité. Les grandes villes pullulent de distributeurs de billets qui acceptent la carte Visa et la MasterCard, mais celle-ci reste limitée.
Les frais de retrait en CUP semblent élevés, car l’opération applique une majoration à hauteur de 3,25% en plus d’une commission de votre banque.


Les cartes prépayées
Le gouvernement cubain propose des cartes prépayées aux étrangers pour les paiements de biens et de services. Elles sont valables dans les réseaux commerciaux en monnaie libre.
Leur récupération auprès des banques nationales requiert une pièce d’identité (ou un passeport) et une somme comprise entre 200, 500 et 1000 USD (servira à la recharge). Une carte coûte environ 5 USD.

icône retourner en haut
Haut